Yoga IYENGAR® : découvrez les origines, les asanas et les bienfaits

Avez-vous déjà entendu parler du yoga IYENGAR® ? Souhaitez-vous en savoir plus sur les origines, les positions prédites et les avantages ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette activité.

YOGA IYENGAR® : ORIGINES ET SENS DE LA DISCIPLINE

IYENGAR® yoga est une discipline créée par le maître indien B.K.S Iyengar d’où il tire son nom. Ce dernier appartient aux nombreux types de yoga qui sont inspirés par la variante de Hatha. Sa principale caractéristique est de concentrer au maximum l’attention sur la compréhension et l’exécution correcte des asanas, même les plus difficiles et extrêmes.

Avec plus de soixante-dix ans d’expérience dans ce domaine, Maître Iyengar a souligné que les positions (Asana) et les techniques respiratoires (Pranayama) étaient fondamentales pour préparer le corps et (Pratyahara — t ecnique d’introspection et de contrôle des sens ; Dharana — techniques de concentration ; Dhyana —techniques de méditation). Ce type de yoga se compose de plus de 200 positions différentes en plus de 14 techniques respiratoires .

Le

but principal de la méthode est de former l’esprit, le corps et l’esprit à créer une machine parfaite. Précision dans l’exécution du mouvement, la symétrie, la durée et la séquence comme esprit de yoga pour aligner le corps et l’esprit. Inclus dans la formation également l’utilisation de différents outils et accessoires tels que des chaises, des bancs, des sangles et des coussins. La difficulté à courir est assez élevée, à tel point que plusieurs étudiants peuvent prendre plusieurs mois pour exécuter et maintenir leurs positions correctement.

YOGA IYENGAR® ASANA : QUELS SONT-ILS ET COMMENT LES EXÉCUTER CORRECTEMENT

Les positions fournies par la méthode Iyengar sont supérieures à 200 et sont encadrées par 14 techniques respiratoires.

Parmi les positions les plus importantes du yoga IYENGAR® sont :

  • Adho Mukha Svanasana (Position du chien à l’envers)

    Pour effectuer le mouvement positionné en quadrupédia sur le tapis avec les genoux en ligne avec les hanches, les orteils au sol et les mains légèrement vers l’avant des épaules. Levez vos genoux en levant le bas du dos vers le haut et en expirant. Ensuite, étirez vos talons jusqu’au sol, éventuellement jusqu’au tapis (si vous ne pouvez pas le faire, vous pouvez garder vos genoux légèrement pliés ou ne touchez pas complètement le sol avec vos talons).

    Redressez les bras et les jambes et appuyez sur le sol avec vos paumes, en prêtant attention à la position des épaules et à l’alignement entre les articulations, le dos et la tête. Respirez profondément et gardez à la finie, dépliez lentement la position en pliant vos genoux, puis et les bras.

  • Dhanurasana (position arche)

    Pour effectuer le mouvement couché sur le sol (ventre au sol) en plaçant vos bras sur les côtés du corps, les jambes pliées avec des talons près du bout et les mains autour des chevilles. De là, vous étirez vos jambes en amenant vos pieds et votre torse vers le haut et en voquant votre dos.

    Essayez de garder vos jambes proches les unes des autres, et si vous le pouvez, touchez le sol seulement avec l’abdomen. Arche les épaules et la tête vers l’arrière, en concentrant la tension sur les jambes et en respirant profondément. Vous devez garder la position finale aussi longtemps que possible, puis la dissoudre lentement, jusqu’à ce que vous détendiez complètement le corps.

  • Marjariasana (position de chat) et Bitilasana (position vache)

    Pour effectuer l’exercice positionné en quadrupédie sur le tapis avec les mains et les genoux sur le sol, en ligne avec les épaules et même. Tenez votre tête dans une position neutre, avec vos doigts vers l’avant. La position de la vache et celle du chat sont complémentaires. Commencez par le premier en poussant votre ventre vers le tapis et en soulevant votre menton pendant que vous respirez. De là, prenez votre regard vers le plafond en voûtant votre dos vers le bas.

    Ouvrez votre poitrine en approchant les omoplates et en tirant vos épaules loin de vos oreilles. Maintenez la position pendant quelques minutes et soyez prêt à passer à la suivante. Arquer votre dos vers le haut, retirez votre ventre et amenez votre tête au sol. Inspirez, puis revenez lentement à la position du chat. Pour de bons résultats, répétez la séquence au moins 5 fois, en se déplaçant lentement. À la fin de l’exercice, vous pouvez vous asseoir sur vos talons pour le repos.

  • Navasana (Emplacement du bateau)

    Mettez-vous le ventre vers le haut sur le tapis, les bras sur les côtés du corps et les paumes vers le bas. De là, levez les jambes, les bras, les épaules, la tête et le haut de la poitrine du sol que vous expirez. Concentrez-vous et essayez de ne pas élever même la région lombaire.

    Formez avec vos jambes et vos bras à un angle d’environ 30° et détendez-vous autant que possible tout en respirant profondément. Continuez à étirer vos bras vers vos genoux, toujours les paumes orientées vers le bas, sur la même ligne que vos pieds. Après avoir atteint la position finale, respirez profondément et gardez-le pendant quelques instants. Dépliez lentement la position en reposant d’abord vos jambes, puis les bras, la poitrine et la tête.

D’ autres exemples de yoga IYENGAR® asana sont : Pasasana (position de boucle) ; Tadasana (position de la montagne) ; Vrksasana (position de l’arbre), Janu Sirsasana (position de la tête sur le genou). Pendant l’exécution des exercices, il est important de méditer, de se détendre et de se concentrer. Ces étapes sont essentielles pour pouvoir ou du moi intérieur.

YOGA IYENGAR® EXERCICES : L’IMPORTANCE DES OUTILS

Dans l’exécution des séquences de yoga IYENGAR® implique l’utilisation d’outils et de différents supports pour améliorer la force musculaire et la flexibilité. En particulier, il introduit l’utilisation de :

  • Tapis de sol
  • Ceintures
  • Chaises
  • Bancs
  • Coussins
  • Couvertures
  • Cordes
  • Supports en bois
  • Brique

Les supports et les outils permettent aux personnes encore moins flexibles d’effectuer correctement les asanas sans avoir à supporter un surmenage. En outre, ils vous permettent de maintenir des positions plus longtemps pour bénéficier des effets positifs sur les organes et le système nerveux.

YOGA IYENGAR® : AVANTAGES DE LA DISCIPLINE

La méthode Iyengar est célèbre pour les effets bénéfiques qu’elle produit à la fois physiquement et mentalement. Si elle est pratiquée avec constance, elle améliore la force musculaire et celle des articulations permettant d’aligner la colonne vertébrale avec les différents membres. Les positions de yoga IYENGAR® apportent également des avantages aux organes internes. En fait, les asanas (en particulier les plus extrêmes) stimulent le bon fonctionnement de certains organes et permettent de renforcer les défenses immunitaires.

Les techniques de respiration, ainsi que celles de relaxation, agissent positivement sur l’esprit en lui permettant de l’aligner avec le corps et l’esprit. Dans certains cas particuliers, les enseignants peuvent créer des programmes spécifiques pour lutter contre certains troubles physiques et mentaux comme les maux de dos chroniques, l’insomnie, l’immunodéficience ou l’hypertension. Des améliorations significatives de l’humeur se produisent également en cas de pathologies graves telles que la dépression.

En bref yoga :
  1. Augmente l’élasticité, le tonus musculaire, la force, la fluidité des mouvements et la posture.
  2. Améliore la perception de son corps, favorisant la prévention des blessures et améliorant la performance physique.
  3. Réduit la tension mentale, augmentant la sensation de calme et de bien-être au détriment du stress.
  4. Améliore la concentration, l’humeur et la confiance en soi.
  5. Améliore le fonctionnement des organes internes, agissant positivement sur les défenses du système immunitaire et du système cardiovasculaire.

La pratique de cette méthode est excellente pour ceux qui s’entraînent régulièrement, car elle contribue à l’amélioration de la performance dans de nombreux sports, Il est recommandé pour tous les âges, en particulier les enfants et les personnes âgées. Les femmes enceintes ne prennent pas non plus de risque avec cette activité. Ils peuvent, en fait, réduire considérablement les maux de dos, l’utilisation de médicaments contre la douleur, et gagner une plus grande flexibilité dans le mouvement.

MÉTHODE ET ENSEIGNEMENT DE LA DISCIPLINE

La diffusion de cette variante est due à la publication du livre de Maître Iyengar — pionnier du yoga moderne et thérapeutique — intitulé Lumière sur le yoga (depuis 1965). B.K.S. Iyengar s’est approché de ce monde à l’âge de seize ans sur la recommandation de son beau-frère, qui était directeur de l’école publique de yoga de la famille royale de Mysore.

Sa passion et son dévouement à la discipline lui ont valu l’acquisition du titre d’enseignant à l’âge de seulement vingt ans. Avec le temps, grâce à ses effets bénéfiques remarquables, ce type de yoga est devenu de plus en plus populaire jusqu’à ce qu’il devienne un sujet d’enseignement dans environ 85 pays. Les livres sur le sujet ont été traduits en 13 langues.

Le siège principal de son école, Ramamani Iyengar Memorial Yoga School, est situé en Inde à Poona. L’école était dédiée à la femme d’Iyengar et est connue pour de nombreuses études sur le pouvoir thérapeutique du yoga en relation avec le traitement de certaines maladies et divers problèmes physiques. B.K.S. Iyengar, avec plus de soixante ans d’expérience, a pratiqué le yoga jusqu’à sa mort, qui a eu lieu à l’âge vénérable de 95 ans.

Besoin d’une raison supplémentaire pour essayer le yoga ? Fitprime vous offre la possibilité de trouver la variante sur mesure pour vous dans des centaines de centres répartis dans toute l’Italie et avec un seul abonnement. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez comment cela fonctionne ici !

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :

Monica Durand

Blogueuse professionnelle avec une experience de plus de 15 ans, j'aime faire découvrir à mes lecteurs de nouvelles choses.

Articles récents